Voilà donc le sujet de cette transmission et Dieu sait à quel point l'exercice est délicat en ces temps de mutation de la conscience sur la planète Terre.

a propos de Dieu 1

Au-delà des croyances personnelles de chacun, des choix idéologiques et religieux épousés par d'autres, la question de Dieu demeure d'actualité et nous appelle autant à l'introspection qu'à l'exercice de notre intelligence afin d'en percevoir sa présence.

En effet, la perspective d'une réalité plus vaste au sein de laquelle une intelligence créatrice organise et harmonise les différents plans permettant le déploiement de la vie, est plus que d'actualité. Peu importe le nom que chacun donne à cette puissance, autorisons-nous à regarder dans cette direction, poussés par une saine curiosité.

Il n'est pas question ici d'opposer les croyances car les croyances sont du domaine de l'humain et nous demeurons libres de croire ou de ne pas croire en Dieu ou en un Dieu ; en une force, une intelligence universelle, etc. Dieu n'est d'ailleurs pas du domaine de la croyance, il relève d'une réalité supérieure à celle de l'homme et c'est très souvent ici que la confusion s'installe dans notre mental humain.

Chacun peut donc vivre sa foi et souhaiter la partager au sein d'une religion ou d'une tout autre manière, car nombreuses sont les voies offertes à notre éveil spirituel. Nos croyances influencent et façonnent notre destinée bien plus qu'on ne l'aperçoit. Il est de notre devoir d'examiner nos croyances, particulièrement celles que l'on entretient à l'égard de Dieu. En effet, quelles représentations mentales, quels conditionnements nous poussent à dire que Dieu existe ou pas ; qui parle dans notre « maison intérieure »? Est-ce l'esprit de sagesse et de discernement ou bien la partie de notre nature conditionnée, apeurée ou ignorante ?

Dieu tient plus d'une présence silencieuse, aimante, que l'on accueille en soi et que l'on peut apercevoir dans ce qui EST, que d'une autorité inquiétante sur le point de nous engloutir faute de dévotion. Pour être très clair, dire que Dieu n'existe pas revient à dire que le jour ne se lève plus parce que nous avons décidé de vivre les volets fermés par peur de la lumière.

O.V.



Pour lire la suite de cet article ou voir le contenu réservé aux adhérents, connectez-vous ou devenez adhérent à l'association ici.

Fil de navigation