Le grand jaillissement

le grand jaillissemetn

Des profondeurs de la terre tout comme des profondeurs de l'être humain, le réveil de la force vitale s'opère à la faveur du printemps. L'équinoxe tout juste installé nous rappelle combien l'équilibre est une loi régulatrice et bénéfique pour l'évolution de toutes les formes de vie. En effet, l'entrée dans le printemps commence par ce point d'égalité entre le jour et la nuit.

La balance cosmique vient marquer « le temps d'une respiration » ce moment où l'ombre et la lumière semblent se partager équitablement l'espace dans lequel nous vivons.

Célébrer le retour du printemps c'est reconnaître l'éclosion de la vie en soi, autour de soi et partout où nous posons le regard. C'est se placer dans ce mouvement d'expansion, agissant en harmonie avec notre désir d'évoluer tout en laissant notre créativité s'exprimer. Chacun porte en lui cette force et elle se réveille chaque année à la sortie de l'hiver, ouvrant un nouvel espace qui contribuera vraiment à notre bien-être et à notre évolution.

A la faveur des bonnes résolutions prises au début de l'année, mais également poussés par cette énergie qui renaît, c'est le moment propice pour « débrouiller nos énergies » et nous placer doucement dans ce courant porteur d'évolution et de changements. Afin de favoriser notre bien-être et parce que l'hiver nous amène à fixer bien des déchets dans notre organisme, il est utile de faire le point sur notre état de santé en général.

Alors, purge pour les uns ou période de jeûne pour les autres, il ne faut pas sous-estimer ce besoin naturel de nettoyage que le corps et l'esprit réclament afin d’exprimer leur potentiel dans cette nouvelle phase de croissance. Bien entendu, toute démarche de jeûne ou de modification de comportements alimentaires doit être encadrée par des professionnels de la santé. Simple question de bon sens, c'est une démarche aussi utile que sérieuse car il s'agit de notre équilibre.

Ceci étant clarifié, ce que nous allons mettre en place pour agir et nous alléger aura réellement un impact positif sur ce sacro-saint bien-être tant convoité. Les besoins des uns n'étant pas nécessairement les besoins des autres, chacun devra agir avec prudence tout en gardant à l'esprit que les changements effectués doivent s'orienter vers une amélioration réelle et progressive.

Il ne s'agit pas de se précipiter dans l'action car les énergies naissantes vont se disperser. Nous avons tous une petite idée des changements qui pourraient nous permettre d'améliorer nos propres conditions de vie. L'instant est fécond et peut enfin nous permettre d'avancer vers un projet qui nous tient à cœur. Il est important de se mettre en mouvement tout en accueillant cette renaissance sans excès, pas à pas, car la nature n'explose pas en une nuit. Celui ou celle qui travaille la terre ne part pas moissonner ses champs à l'heure des semis. Patiemment, la terre se prépare et il en est de même pour notre « terre intérieure ».

Nous pouvons décider de tourner notre regard vers l'horizon et sortir enfin de l'inertie dans laquelle l'ordinaire nous avait plongés. En dehors des besoins de notre corps et du fameux grand nettoyage de printemps, qu'est ce qui nous tient à cœur et demande à être changé, dépassé, libéré, afin de nous rapprocher un peu plus de notre vraie nature ?

Cette question mérite toute notre attention car « la poussée vers l'avant » que nous pouvons réaliser doit être en étroite relation avec nos besoins, nos aspirations et parfois même avec la nécessité de changer radicalement notre vie.

L'énergie printanière soutient naturellement cet élan, elle nous apporte de nouvelles forces pour clarifier ce qui peut l'être et agir en conscience. La spontanéité et la joie qui nous traverse à cette période de l'année accompagneront le déploiement de notre volonté. Sommes-nous prêts à nous libérer de quelques poids devenus trop encombrants ?

Malgré les défis qu'il faut parfois relever, l'impulsion donnée doit être accompagnée par l'enjouement et le désir d'entreprendre pour avancer sur la voie. C'est notre part du chemin à accomplir pour être en harmonie avec le flux de la vie et découvrir peu à peu le sens de notre existence.

Quand l'heure du printemps sonne, la nature se met à vibrer, à chanter et elle invite les êtres humains à participer à cette éclosion universelle. Quand nous laissons naturellement la vie nous habiter et nous traverser, sans la contraindre ni la dévoyer, nous sommes alors « accordés » au grand rythme de l'univers. Doucement, il en émergera un espace de paix et d'unité, incontournable demeure de l'esprit libre et libéré de toutes les formes d'illusion.

Enfin, et c'est peut-être l'essentiel, au moment où la terre prépare l'un de ses plus beaux spectacles, laissons notre enfant intérieur retrouver ce plaisir de découvrir, de partager, de rire et d'explorer le monde qui lui tend les bras.

 

Je vous souhaite à toutes et tous un printemps heureux et lumineux !


Olivier Vinçon

 

Fil de navigation