Une question d'énergie

une question dénergie

Nous savons aujourd’hui que le corps et l’esprit sont en « constant dialogue » et que de nombreux échanges (physico-chimiques, électromagnétiques, énergétiques, etc.) ont lieu à chaque instant au sein de notre être. Nous puisons différentes formes d’énergie, différents éléments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme dans notre alimentation.

C’est une des plus importantes sources d’énergie que nous apportons à notre corps pour le maintenir en bonne santé. Notre bien-être passera d’abord par la qualité de ce que nous choisissons comme nourriture pour répondre aux besoins de notre corps.
Il faut entendre ici par qualité la pureté des aliments en question, c’est-à-dire exempts de tous types de polluants, de toxines, ainsi que l’origine, le milieu dans lequel ces derniers se sont développés (origine animale, végétale, marine, etc.). La fraîcheur est bien entendu l’un des critères de qualité les plus importants ainsi que la méthode de culture ou d’élevage. La provenance géographique des denrées alimentaires est à considérer également dans le choix des aliments sélectionnés. En effet, consommer local tant que cela est possible est à la fois utile, solidaire et bon pour notre environnement.
Tout cela relève de l’évidence me direz-vous mais il n’est pas toujours facile d’être certain qu’un produit choisi réponde vraiment à notre besoin autant qu’aux critères de qualité mentionnés ci dessus. Confrontés à une telle diversité de denrées alimentaires, la simplicité et le bon sens devant guider nos choix risquent de se noyer rapidement dans l’immense variété mise à notre disposition.
La surabondance des produits exposés ne rime pas forcément avec la qualité de nourriture essentielle à notre équilibre.
L’héritage des conditionnements en termes de consommation alimentaire influence également nos décisions devant l’étal des marchands. D’où l’importance de prendre le temps d’examiner ce qui remplit notre assiette, de nos préférences à nos idées reçues, en passant par ces « inquiétants légumes » de l’enfance que l’on fuyait sans véritables raisons. Nous pouvons également citer les nombreuses publicités, venant habillement endormir notre discernement au moment de choisir tel produit plutôt que tel autre.

O.V



Pour lire la suite de cet article ou voir le contenu réservé aux adhérents, connectez-vous ou devenez adhérent à l'association ici.

Fil de navigation