La symbolique des couleurs - Les couleurs secondaires

couleurs secondaires

 

La couleur VERTE.  La rencontre du Jaune et du Bleu, donc de la lumière et de l’amour, donnent naissance au Vert. Sa symbolique principale est l’harmonie, la paix, l’ordre naturel des cycles.

Il apaise et permet le repos tout en nous connectant à l’immensité.

Renouveau et renouvellement, fertilité, espérance, dans cet espace, mon cœur s’ouvre et je comprends que j’ai ma place dans le « grand tout ».

Couleur du transpersonnel, de l’universel, elle nous aide à trouver la juste mesure (ni trop ni trop peu), elle viendra tempérer et harmoniser un « rouge » excessif par exemple, (les personnes qui ont tendance à mettre trop de force vitale dans leurs actions ont intérêt à « rencontrer » plus régulièrement la couleur verte).

Vert de tendresse et de beauté quand la nature m’offre cette plongée dans le mystère de la vie, je suis en unité dans cette vibration, je me pose et m’abandonne, je m’en remets à plus grand que moi.

Ainsi, je peux relativiser et percevoir simplement la vie en m’adaptant à ses rythmes.
Le vert symbolise l’interdépendance et l’interconnexion avec les autres. Dans le vert, j’entre dans le grand cercle de la vie cosmique, je perçois les relations entre les différents règnes et je comprends que je ne suis jamais seul en réalité. Je laisse ma sensibilité s’exprimer, je découvre la source de l’amour dans le pardon et la compassion.

Quand le vert devient négatif, c’est le chaos qui s’installe, tous les types de dérèglements sont concernés (pollution, corruption par exemple). Un vert « devenu laid et sale » ne nourrit plus l’âme, la sensation que la vie est contre nous, l’isolement, la séparation s’installe.

Quelques mots-clés : transcendance - harmonie - ordre cosmique - amour universel - loi des cycles.

 

La couleur ORANGE

La rencontre du rouge et du jaune, donc de la force vitale et de l’intelligence supérieure donne naissance à la couleur orange. Ici le « feu de vie » et le « feu de l’esprit » se rencontrent. Dans cette intensité vibratoire, les talents, la créativité sous toutes ses formes jaillit dans la joie et la spontanéité. Dans cet espace dynamique, mes inhibitions négatives se libèrent, j’exprime mon potentiel et je laisse l’enfant intérieur s’épanouir.

Couleur du rayonnement de l’amour, de la liberté d’être ce que nous sommes sans excès, je m’autorise à vivre au grand jour, je partage avec les autres, je jouis pleinement des expériences saines et évolutives. Je perçois ce « feu créateur » que je dois développer et raffiner pour devenir autonome et co-créateur de ma destinée.

Dans cet espace, j’apprends à être fidèle à mes valeurs profondes, je me mets au service du maître intérieur (la part de conscience supérieure de l’être humain). J’agis avec sagesse guidée par la force de la foi et le désir de servir au sein de la grande fraternité humaine. Je fais du bon sens, de la bienveillance et de la solidarité une nourriture pour chaque jour.

Heureux d’entrer dans la ronde des couleurs, des sensations, des parfums, sensible à la beauté, je me rappelle à chaque respiration à quel point il est bon d’être ici, d’être vivant. Je ressens dans ma chair le caractère sacré du souffle de la vie et je me remplis de cette grande énergie vitale.

Les vieilles habitudes sont comme « calcinées » au feu de cette couleur, on l’associe au travail que l’on peut faire sur soi pour devenir plus conscient de ses propres dysfonctionnements.

Quand le orange devient négatif, les mensonges, la fourberie, la révolte, les différentes formes de fanatisme croissent dans la conscience collective.
Dans le orange, les excès du rouge (violence par exemple) et du jaune (mental mal tourné) peuvent être démultipliés et conduire à la destruction.

Quelques mots-clés : fécondité - matrice - expression - vitalité - créativité - esthétisme - guidance - maîtrise spirituelle.

 

 Olivier Vinçon



Pour lire la suite de cet article ou voir le contenu réservé aux adhérents, connectez-vous ou devenez adhérent à l'association ici.

 

Fil de navigation